Mets du GREEN dans ta COM’ !

Logo de la communication verte
Picto loupe

Quid du recyclage des déchets métalliques

Aujourd’hui, les initiatives sont de plus en plus nombreuses pour réduire notre impact négatif sur la planète et éviter tout nouveau rejet de CO2. Jamais le traitement et le recyclage des matières n’auront pris une place importante au sein des ménages, des entreprises, mais aussi des administrations. D’ailleurs, de plus en plus de collectivités intègrent dans leur marché l’obligation pour le titulaire d’intégrer la démarche « chantier propre® » et un volet développement durable. Et s’il est une famille de déchets qui occupent une part prépondérante dans le secteur du recyclage, ce sont les déchets métalliques.

Organiser la récupération de métaux

Pour donner une seconde vie aux déchets métalliques, la première des choses consiste à se rapprocher d’entreprises spécialisées sur ce site dans les matières métalliques. Ces derniers viennent collecter ces matières métalliques et les acheminent vers leur centre de tri et de valorisation dédié. Elles peuvent aussi organiser la séparation, le broyage et la préparation des déchets métalliques par famille avant de les transporter vers les fonderies pour produire des métaux recyclés. Mais, pour préserver au maximum l’environnement en optimisant le recyclage, mieux vaut séparer toutes les familles de déchets métalliques.

Séparer les déchets métalliques par famille

S’il est essentiel de se rapprocher de spécialistes qui mettent à disposition des contenants réutilisables pour récupérer les déchets métalliques, il convient d’opérer un tri minutieux en amont. C’est pourquoi, il est important en tant qu’entreprise ou administration de distinguer d’un côté :

  • les métaux ferreux qui se distinguent de par leurs propriétés magnétiques comme l’acier, le fer, le cobalt, le nickel ou encore le gadolinium,
  • les métaux non ferreux qui n’ont pas de propriétés magnétiques à l’image du cuivre, plomb, aluminium, zinc, bronze, laiton, régule, nickel, manganèse, argent, platine, palladium et du rhodium,
  • mais aussi les véhicules hors d’usage qui contiennent entre 55 et 70% du poids en acier.

Le tri est essentiel pour optimiser la valorisation matière.

Trier entre obligation et engagement en faveur de la préservation de l’environnement

Si le recyclage est largement plébiscité pour éviter de puiser dans les ressources de la planète, c’est aussi et surtout une obligation réglementaire pour tous. En tant qu’entreprise, en tant qu’administration, faire appel à un collecteur privé pour l’enlèvement des déchets métalliques est incontournable. Si les métaux ont une place et un intérêt dans l’économie circulaire, il est toujours possible d’aller encore plus loin comme le fait de créer des partenariats avec des entreprises qui œuvrent dans l’économie circulaire comme l’une de celle qui propose une literie écologique.