Mets du GREEN dans ta COM’ !

Logo de la communication verte
Picto loupe

Mobilité douce : pourquoi et comment l’adopter ?

Vélo posé contre un mur blanc

Face aux nombreux enjeux environnementaux et aux défis de santé publique, de plus en plus de citoyens souhaitent se tourner vers des alternatives à la voiture pour leurs déplacements. Parmi les différentes solutions, la mobilité douce se présente comme LA solution pour réduire l’impact écologique des trajets quotidiens. Toutefois, adopter ce mode de transport peut sembler complexe. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi elle est essentielle et comment vous pouvez intégrer ce mode de transport dans votre quotidien. 

Qu’est-ce que la mobilité douce ?

Petite définition de la mobilité douce

La mobilité douce, aussi appelée mobilité active, regroupe les modes de transport qui respectent l’environnement et qui nécessitent une activité physique. Elle est surtout privilégiée en ville, où il est plus facile de l’adopter. 

Parmi les différents modes de transport de mobilité douce, nous retrouvons la marche, le vélo, la trottinette, les rollers, le skateboard, etc. Toutes ces alternatives à la voiture sont caractérisées par leur faible impact environnemental

Différence entre mobilité douce et mobilité durable

La mobilité douce est différente de la mobilité durable. Cette dernière est plus large et englobe aussi l’utilisation de modes de transport comme les transports en commun, les véhicules électriques ou le covoiturage. Elle nécessite de prendre en compte les besoins de transport de la communauté dans son ensemble, tandis que la mobilité douce se centre davantage sur un choix individuel. 

Pourquoi choisir la mobilité douce ? 

Choisir la mobilité douce présente de nombreux avantages. Elle participe à la protection de l’environnement et à l’amélioration de la santé.

Avantages environnementaux

La mobilité douce, comme la marche ou le vélo, ne produit pas de CO2, contrairement aux voitures. Si vous choisissez ce mode de transport, vous contribuez donc à réduire les émissions de gaz à effet de serre. De plus, ce mode de transport permet de réduire la pollution sonore, ce qui améliore la qualité de vie et crée un environnement urbain plus agréable pour tous. 

Bénéfices pour la santé

Les modes de transport de la mobilité active, tels que la marche ou le vélo, nécessitent une activité physique régulière. Or, cette dernière est bénéfique pour la santé : meilleur système cardiovasculaire, gestion du poids, prévention de certaines maladies, etc. 

De plus, la pratique régulière d’une activité physique est aussi très bonne pour le moral ! Ce moment agréable permet bien souvent de réduire le stress et d’améliorer l’humeur. 

Économies d’argent

Cette mobilité n’exige pas de grands investissements. De ce fait, elle est bien plus économique que l’utilisation d’une voiture qui nécessite des frais importants : prix d’achat du véhicule, frais de carburant, frais de stationnement, prix de l’entretien, etc. Vous réalisez donc des économies rapidement.

Amélioration de la qualité de vie

Personne n’aime être bloqué dans les bouchons en ville pendant de longues heures. L’utilisation du vélo permet de réduire les embouteillages dans les zones urbaines. La circulation est plus fluide, moins stressante, et vous arrivez parfois bien plus vite au travail ou à votre destination ! 

Comment adopter la mobilité douce dans la vie quotidienne ? 

Pas facile de changer ses habitudes ! Intégrer la mobilité douce à ses trajets quotidiens en ville peut nécessiter quelques ajustements. Voici quelques conseils pour l’adopter et faciliter votre transition. 

Évaluez vos besoins de déplacement

Analysez d’abord vos trajets quotidiens, identifiez ceux que vous réalisez régulièrement (pour aller au travail, à l’école, faire les courses par exemple) et essayez d’évaluer leur faisabilité

Ensuite, selon la distance à parcourir, le temps que vous avez et les infrastructures disponibles en ville ou dans votre entreprise (pistes cyclables, parkings pour vélos, etc.), choisissez parmi les différents modes de transport : marche, vélo classique, vélo électrique, trottinette électrique, etc. 

Procurez-vous l’équipement nécessaire

Vous avez choisi le vélo ou la trottinette électrique ? Investissez dans un modèle de qualité, en fonction de vos besoins et de votre budget. N’oubliez pas les accessoires nécessaires pour votre confort et votre sécurité : casques, antivol, lumière, etc. 

Si vous choisissez la marche, équipez-vous de vêtements confortables adaptés aux conditions météorologiques et achetez-vous une bonne paire de chaussures ! 

Intégrez la mobilité douce progressivement

Passer de la voiture à la marche subitement peut être un peu brutal. Alors, allez-y progressivement. Commencez par réaliser de courtes distances. Vous devez aller à la boulangerie ? Allez-y à pied ! Vous devez faire vos courses un peu plus loin ? Prenez votre vélo ! Ensuite, vous pourrez vous attaquer à des trajets plus longs. En fonctionnant par étape, vous pourrez mieux intégrer ce mode de transport de façon durable dans votre quotidien. 

Passez à une mobilité plus verte ! 

Envie de réduire votre empreinte carbone lors de vos déplacements en ville ? Alors, suivez nos conseils et adoptez des alternatives plus respectueuses de l’environnement pour vos trajets. C’est bon pour votre santé et la planète !