Mets du GREEN dans ta COM’ !

Logo de la communication verte
Picto loupe

Tout savoir sur le greenwashing

Le “greenwashing”, voilà un mot que vous avez peut-être déjà eu l’occasion d’entendre ou de lire. Ce terme est régulièrement utilisé par les médias pour critiquer et dénoncer les fausses allégations de certaines entreprises en matière d’écoresponsabilité. Or, dans notre société de plus en plus sensibilisée aux défis environnementaux, ces pratiques controversées sont malheureusement monnaie courante. Mais qu’en est-il exactement ? Qu’est-ce que le greenwashing, comment le repérer et, surtout, comment éviter de tomber dans ses travers dans votre société ? Nous vous en disons un peu plus sur ce phénomène. 

Le greenwashing : petite définition de ce concept bien actuel 

 Le greenwashing (verdissement ou écoblanchiment en français) est un terme anglais, composé à partir de deux mots : le mot “green” qui signifie “vert” et qui renvoie à l’écologie, et le mot “whitewashing”, qui signifie “dissimuler”. 

Le greenwashing, c’est donc une stratégie de marketing utilisée par certaines entreprises pour donner une image écologique et responsable de leurs produits ou services, alors que leurs pratiques sont loin d’être aussi durables qu’elles le laissent croire. En d’autres termes, ces sociétés verdissent leur discours et trompent leurs clients avec de fausses allégations afin d’attirer des consommateurs soucieux de l’environnement. 

Pourquoi une entreprise fait-elle du greenwashing ?

Pourquoi mentir (volontairement ou non) sur son image “écologique”, “verte” et “éco-friendly” ? 

Avantage économique

La raison principale est souvent économique. En effet, de nombreux consommateurs se soucient de l’environnement et sont donc attirés par les discours de ces sociétés. Ils préfèrent acheter des produits ou services plus écologiques. Ces sociétés qui font de l’écoblanchiment surfent sur cette tendance, sans avoir entamé de vraie transition écologique. 

Une meilleure image de marque

De plus, cette communication trompeuse permet d’améliorer l’image un peu ternie d’une société. Se dire intéressé par les enjeux environnementaux renforce la crédibilité de son activité sur le marché, sans effort en comparaison à d’autres concurrents du même secteur. 

Détourner l’attention 

Dans certains cas, l’écoblanchiment peut même dissimuler une action qui a un impact négatif sur l’environnement. En d’autres termes, c’est une bonne façon pour certaines sociétés peu scrupuleuses de noyer le poisson ! 

Un greenwashing involontaire

Oui, parfois, le greenwashing peut être involontaire. Cela arrive lorsque les sociétés manquent de connaissances en matière de développement durable. Elles peuvent adopter des initiatives qu’elles considèrent comme écologiques et les mettre en avant, alors que, dans les faits, elles ne répondent pas pleinement aux critères de durabilité. Dès lors, elles peuvent avoir une communication maladroite. 

Quel est l’impact du greenwashing ?

Le greenwashing est non seulement dommageable pour les consommateurs, mais aussi pour l’entreprise en question qui pratique cette communication faussement verte ! 

Tromperie des consommateurs

Le greenwashing induit en erreur les consommateurs en leur faisant croire qu’ils achètent des produits ou services écologiques, alors que ce n’est pas le cas, ou moins que ce que l’entreprise prétend. Ainsi, les consommateurs ne sont pas en mesure de faire un choix éclairé et durable. 

Perte de confiance des consommateurs

Qui dit tromperie, dit aussi perte de confiance ! Si le consommateur apprend que l’entreprise pratique l’écoblanchiment, la crédibilité de celle-ci sera mise à rude épreuve. Le public perdra confiance, mais sera aussi plus difficile à convaincre lorsqu’il se retrouvera face à d’autres produits ou services dits “écologiques”, même si ces derniers le sont réellement. 

Mauvais pour l’environnement

Une entreprise qui fait de l’écoblanchiment possède de fausses prétentions écologiques qui peuvent conduire à une augmentation de mesures néfastes pour l’environnement. En effet, l’entreprise concernée ne modifie pas réellement ses processus pour les rendre plus durables comme elle le prétend.

Dès lors, le greenwashing peut aussi retarder l’adoption de véritables solutions écologiques et le changement de comportement nécessaire pour lutter contre les problèmes environnementaux. En bref, rien ne change, alors qu’il le faudrait pour le bien de notre planète ! 

Déstabilisation des sociétés véritablement durables

Les entreprises qui prennent vraiment des mesures écoresponsables peuvent être désavantagées sur le marché. Généralement, elles doivent faire face à des coûts plus élevés, tandis que celles qui pratiquent le greenwashing peuvent paraître aussi vertes sans engager de frais supplémentaires. 

Conséquences juridiques

On ne trompe pas le public sans conséquence… Les entreprises qui se livrent au greenwashing s’exposent à des conséquences juridiques. En effet, elles font de la publicité mensongère et sont coupables de pratiques commerciales déloyales, ce qui est puni par la loi ! Et l’amende peut être particulièrement salée, car celle-ci peut s’élever jusqu’à 200 000 euros… Alors, autant éviter !

Comment reconnaître les signes du greenwashing ? 

En tant que consommateur, il est important de se prémunir contre cette pratique de communication. Mais encore faut-il la repérer ! Souvent, certains éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille, mais cette pratique reste malgré tout difficile à détecter. Nous vous donnons quelques signes qui doivent vous alerter ! 

Des affirmations écologiques vagues

Vous voyez des termes tels que “vert”, “éco-friendly”, “écologique”, “durable”, “naturel”  ou “écoresponsable”, sans preuve concrète de l’engagement de la société ni de certification spécifique qui en atteste ? Méfiez-vous ! Ces affirmations vagues et l’utilisation excessive du jargon écologique peuvent être, dans certains cas, un signe de greenwashing. 

Des images qui portent à confusion

Dans certaines publicités, notamment pour les cosmétiques, vous pourrez constater que la couleur verte domine. Si ces produits ne sont pas présentés en tant que tels comme “écologiques”, le packaging laisse penser le contraire, alors que leurs composants sont loin d’être naturels. Si vous êtes sensibles à cette thématique, veillez donc toujours à bien vérifier ce que contient le produit qui vous intéresse. Il existe pour ce faire des applications très utiles que vous trouverez facilement !

Manque de transparence

Si la société ne fournit pas de détails sur les mesures prises pour l’environnement mais en fait la publicité, cela peut indiquer qu’elle ne s’engage pas réellement envers la durabilité, ou du moins pas autant qu’elle le prétend. Certaines entreprises peuvent même mettre en avant une petite initiative responsable et en exagérer son importance afin de détourner l’attention. Par exemple, certaines entreprises vont affirmer planter des arbres, ce qui est une bonne chose, mais en contrepartie possèdent un très mauvais bilan carbone. 

Comment éviter le greenwashing dans ma société ?

Vous possédez une entreprise, vous prenez des mesures écoresponsables et souhaitez en parler sans tomber dans l’écoblanchiment ? Voici quelques conseils en matière de communication et de marketing. 

Un engagement sincère envers la durabilité

Tout d’abord, avant de vous lancer toute forme de communication verte, vous devez réellement vous engager dans des pratiques durables. Cela implique de faire bien plus que quelques actions et d’intégrer la durabilité dans sa stratégie et culture d’entreprise. Il est difficile de se prétendre éco-friendly si vous triez juste vos déchets, mais ne faites rien d’autre à côté. 

Être transparent et honnête

Soyez transparent et honnête dans votre communication. N’exagérez pas votre implication ni l’impact de vos actions et n’hésitez pas à mettre en avant les points pour lesquels vous pouvez ou souhaitez encore faire des efforts à l’avenir. Communiquez sur les faits, comme votre bilan carbone, et assurez-vous que ceux-ci puissent être prouvés. 

Former vos équipes

Se former et former ses employés sur la durabilité est essentiel. Réfléchissez ensemble à comment l’intégrer dans votre société, quels sont les changements à faire et comment y arriver. Faites appel à des consultants en développement durable qui pourront vous guider. 

Passer des certifications

Vous souhaitez prouver vos engagements pour la planète et le développement durable ? Obtenez des certifications reconnues en la matière, comme B Corp, par exemple, et n’hésitez pas à en faire la publicité. Ces certifications ajoutent de la crédibilité à vos affirmations.

En conclusion 

Si vous entamez une transition écologique dans votre société et souhaitez adopter des mesures plus responsables pour la planète, il est toujours intéressant de communiquer à ce sujet. Cependant, vous devrez veiller à le faire correctement afin de ne pas tomber dans de fausses allégations et être donc accusé de greenwashing. En tant que consommateur, soyez toujours vigilant face aux publicités et aux discours des sociétés qui se prétendent écologiques. Vous éviterez ainsi d’être trompé !