Sélectionner une page

La plus grande question quand il s’agit de choisir où dépenser votre budget publicitaire est, bien, où dépenser votre budget. La réponse traditionnelle est de jeter tout votre argent sur Google et d’attendre les résultats. Mais il y a un autre joueur dans le domaine des moteurs de recherche: Bing. La vraie question est donc: «Les publicités Bing en valent-elles la peine?» Selon quelques études de cas différentes, la réponse est oui – en quelque sorte .

Référencement bing?

L’attrait du paiement au clic

Pour les non-initiés, Bing Ads fonctionne exactement comme les annonces Google AdWords, ce qui signifie que ce sont des annonces au paiement par clic (PPC) qui apparaissent à côté des résultats de recherche. Si vous êtes nouveau dans ce type d’annonce, soyons clairs: PPC n’est peut-être pas une licence pour imprimer de l’argent, mais c’est assez proche.

Les annonces de recherche PPC sont plus pertinentes

Vos annonces n’apparaissent que dans les recherches de mots clés que vous choisissez.

Vous définissez un budget maximal (dépenses publicitaires totales) et une enchère maximale (prix par clic). Votre annonce est diffusée selon vos conditions.

Vous  ne  payez pour une annonce que lorsque vous cliquez dessus. S’il apparaît dans les résultats et n’obtient aucun clic, vous ne payez rien.

Ces trois points devraient vous expliquer assez clairement pourquoi AdWords (et Bing Ads) a autant d’attrait pour les spécialistes du marketing.

En supposant que vous ayez une bonne page de destination et un bon produit, il est difficile de  ne  pas gagner d’argent. Vous ne payez que lorsqu’un client franchit la porte, pour ainsi dire, et le reste dépend de votre page de vente.

Mais étant donné que Google a tellement plus de trafic que Bing, pourquoi ne pas simplement lancer AdWords ? La publicité sur Bing fonctionne-t-elle ? Le site https://www.agence-seo.com répond à cette question

L’affaire Bing Ads

Il y a plusieurs raisons de sauter dans le wagon Bing. Ceux-ci inclus:

1. Part de marché croissante.  Bing est souvent cité comme ne détenant que 8% du marché de la recherche. C’est vrai à l’échelle mondiale, mais aux États-Unis, c’est près de 33% – un bassin respectable de clients à atteindre.

2. CTR plus élevé. Il s’avère que toutes les plates-formes PPC ne fonctionnent pas de la même manière. Les annonces Bing obtiennent en fait un taux de clics (CTR) plus élevé que Google, probablement en raison d’un meilleur placement des annonces.

3. Meilleur retour sur investissement.  Dans un large éventail de catégories, le prix moyen de l’enchère (coût par clic) de Bing est 42% inférieur à celui de Google. Mais les publicités Bing bénéficient toujours de  bons taux de conversion . Cela se traduit par un retour sur investissement plus élevé.

4. Moins de concurrence.  Si vous considérez AdWords comme le Saint Graal du marketing de recherche, vous n’êtes pas le seul. Cet espace est bondé et votre public verra les annonces de vos concurrents avant ou après avoir vu les vôtres. Moins d’annonceurs utilisent Bing, vous pouvez donc dominer plus facilement cette plateforme.

À ces points, nous ajoutons que l’utilisation de Bing est tout simplement logique en termes de portée. La plupart des gens utilisent Google  ou  Bing, pas les deux, et certainement pas en même temps – personne ne «compare» ses résultats de recherche. Ainsi, même si Bing ne détenait que 8% de part de recherche, c’est 8% que vous n’atteignez pas sur AdWords.

À l’heure actuelle, Google AdWords reste la plateforme de marketing de recherche payante la plus importante. Si vous débutez, concentrez-vous d’abord sur vos efforts. Mais dès que vous avez confiance en vos capacités de création de campagne, passez également à Bing Ads.